Étudiants - Archives des années précédentes - 2008/09 - 1° année (2008/09) - MÉMOIRES - TROVATO Gaëtan -

16.Giorgio De Chirico

Peinture

J’ai vu dans les tableaux de De Chirico une souffrance, l’intérogation d’un monde aux regles radicalement différentes. J’ai retrouvé un texte sur La melancolie d’une rue écrit lors de l’atelier d’écriture, dont j’avais oublier l’existence, écrit avant même que l’on ne commence cet atelier. Il est intéressant de constater un ressenti à quelques temps d’intervalle.

«  Trop plein d’angoisse pour une scène que j’aurai dû rêver. De bonne heure ce matin ou à la nuit tombé pris entre les arches sombres puis ébloui sans trop savoir pourquoi, juste l’ étrange souvenir d’une épopée douloureuse et tremblotante. J’entend le chant heureux et perçant d’une voix d’enfant. Le cerceau qu’elle s’attache à ne jamais laissé tomber au sol donne une toute autre mesure au temps. Plus rapide, l’ombre porté transperce alors la couleur. Plus lent, le vent comme brusquement absent, et les cheveux de la belle n’ondule plus. Le long bâton de bois s’allonge alors irrémédiablement . Encore sous les arches je devait assister impuissant au drame. Incapable de bouger, le cerceau du temps s’était figé. Plus lent le regard de la jeune fille devait croiser celui de son bourreau, un instant suspendu aux rétines de la mort. Plus rapide et s’était son corps sans vie sur le bitume.  »

Les autoportraits de l’artiste sur lesquels il se plaisait à se représenter de milles façons, à différentes époques illustrent bien les nombreuses périodes qui ont animés l’oeuvre de l’artiste. Ce décalage constant qui se joue entre deux réalités qu’un rien ne semble pourtant séparer.
Ces autoportraits se sont donc greffés à toute la composition après une construction en perspective pour ainsi mieux appréhender les espaces du tableau.
La maquette quant à elle tent à retranscrire un nouvel espace au sein même de la composition collective. En superposant les plans, les différents autoportraits de l’artiste et a l’aide d’une lentille convergente les visages se superposent et se confrontent faisant ainsi exister ces différentes périodes .




3D

La partie numérique du projet, sans doute celle pour laquelle le temps nous aura fait le plus défaut.
L’expérimentation autour du logiciel n’a guère pu être approfondi et nos volontés premières sont vite devenus impossibles à réaliser. La découverte d’un tel logiciel requiert plus de temps et une patience à toute épreuve.


ESAAix - Ecole supérieure d’art d’Aix-en-Provence - http://www.ecole-art-aix.fr