Études supérieures - Les enseignements - Plateforme Temps Réel - Atelier Son - Cours en ligne -

Électroacoustique

Fonctionnement de la chaîne électroacoustique, captation et diffusion sonore.

- Électroacoustique. 
Les signaux acoustiques sont transformés en signaux électriques au moyen de transducteurs acoustoélectriques : les microphones omnidirectionnels (insensibles à l’orientation des ondes) ou directionnels (plus sensibles aux ondes arrivant dans leur axe).

- Les signaux électriques sont transformés en signaux acoustiques au moyen de transducteurs électroacoustiques : haut-parleurs (dont la directivité varie également avec la fréquence) ou écouteurs (casques).

JPEG - 13.3 ko
Sure SM58

Sure Sm 58 - microphone dynamique robuste, bien adapté pour la voix ; scène, reportage etc.

- microphone électrodynamique à bobine mobile (solidaire d’un diaphragme) se déplaçant dans l’entrefer d’un aimant. Sous l’action des ondes sonores, le diaphragme et la bobine sont soumis à un mouvement alternatif qui crée par effet électromagnétique une tension électrique aux bornes de la bobine. Les microphones à ruban fonctionnent suivant le même principe.

JPEG - 2.5 ko
AKG électrostatique

AKG C480 électrostatique (avec capsules interchangeable) fragile, adapté aux prises de son ambiant et perche s’utilise seule ou en couple stéreo. Nécessite une alimentation fantôme (donc table de mixage ou enregistrer de qualité professionelle).

- microphone électrostatique à condensateur électrique, constitué par une membrane qui vibre sous l’action des ondes sonores et par une plaque fixe située très près. Le condensateur est polarisé par une tension continue à travers une résistance de forte valeur. Les mouvements de la membrane se traduisent par une variation de capacité qui entraîne une variation de tension aux bornes du condensateur.

Audio technica AT822 : microphone electrostatique stereo, alimenté par pile (ne nécessite pas un alimetation fantôme). Peut-etre utilisé directement avec une caméra video ou avec minidisc et se prête à une utilisation générale.

- A électrets : conserve, grâce à un traitement spécial d’une des électrodes, une polarisation permanente. Ainsi, la tension de polarisation extérieure n’est plus nécessaire.
Autres types de microphones : piézoélectriques, à fibres optiques, électromagnétiques, etc.

- Haut-parleurs et écouteurs : le plus courant : haut-parleur électrodynamique à bobine mobile se déplaçant dans l’entrefer d’un aimant. Lorsque la bobine est parcourue par un courant alternatif (fourni par un amplificateur par exemple), il se produit des forces électromagnétiques qui permettent en vibration la membrane (conique, solidaire d’une bobine). Celle-ci rayonne alors une onde acoustique dans l’espace environnant.

Liens utiles :

lexique acoustique fondamentale - http://irc.nrc-cnrc.gc.ca/ie/cope/03-1-Acoustics_Principles_f.html
lexique électronique et informatique musicale - http://www.inrp.fr/Acces/JIPSP/phymus/m_lexiq/ac_lxbc4.htm


ESAAix - École supérieure d’art d’Aix-en-Provence - http://www.ecole-art-aix.fr