Étudiants - Archives des années précédentes - 2009/10 - 1° année (2009/10) - MÉMOIRES - CHORT Manon -

« Révélation d’anatomies » : Sérigraphie

Durant trois semaines, les jeudis et vendredis, nous avons pu découvrir les techniques de la sérigraphie à travers un atelier sur l’affiche. Nous devions travailler à deux autour de « la rencontre », le but étant de concevoir et réaliser une affiche alliant dessin et écriture.
Cet atelier m’a particulièremment plu car il faisait appel à la fois à l’image et aux mots, l’intérêt étant de les utiliser pour imaginer un visuel qui fonctionne tant sur la forme que sur le fond.
J’étais en équipe avec Vincent et avant de passer à la réalisation de l’affiche nous sommes partis sur plusieurs pistes, à la fois à partir des mots, nous avons utilisé la technique du cadavre exquis pour constituer une base de mots, de morceaux narratifs et à la fois à partir du dessin. mais nous nous étions donné comme fil conducteur la violence que peut repésenter la rencontre, comme une explosion, un envahissement d’émotions, d’images fantsmatiques. Nous sommes parti aussi de cette association de mots : « Révélation d’anatomies » comme l’idée d’une autopsie où les contenus émotionnels des corps seraient révélés.
Les textes réalisés, 2 variations de la « Collection du frôlement » :

Word - 20.5 ko
Word - 20 ko

Une fois notre dessin scanné, les finitions réalisées sur photoshop, nous avons imprimé un calque pour constituer le typon. Après l’insolarisation, les retouches, nous sommes passés à l’impression. C’était vraiment interessant de découvrir toutes les étapes à effectuer, un peu difficile aussi d’assimiler tousles détails techniques à ne pas oublier ( scotchage du cadre, de la raclette, calage du calque, choix des couleurs, soufflerie, nappage du typon, faire attentionau séchage de l’encre, nettoyer, recommencer un autre passage pour une autre couleur, masquage des parties à ne pas imprimer....) Je me suis vraiment rendu compte quelle attention et quel précision demandait un tel travail. mais c’était vraiment excitant de concevoir un visuel et de le réaliser manuellement, avec des petites imperfections et de savoir qu’il en existe qu’une petite série limitée.
Cette initiation à la sérigrahie m’a aussi fait réfléchir sur l’utilisation de la typographie et si je devais revoir quelquechose sur l’affiche ca serait peutêtre la typo du texte.


ESAAix - École supérieure d’art d’Aix-en-Provence - http://www.ecole-art-aix.fr