Études supérieures - Les enseignements - Plateforme Temps Réel - Atelier Son - Cours en ligne -

Wave-table Synthesis

Synthèse par table d’onde

Wave-table synthesis

Synthèse par table d’onde. Connu également sous le nom de Table-lookup synthesis.

la synthèse digitale génère un flux de valeurs représentant les échantillons d’une onde audio, nous pouvons entendre ces sons uniquement lorsqu’ils sont convertis par le DAC (carte son), en voltage variant de façon continue. Ce voltage est ensuite amplifié et relié à un haut-parleur (voir cours audio numérique).

On pourrait imaginer qu’un ordinateur calcule en permanence (à partir d’une formule mathématique) la valeur de chaque échantillon à interpréter. Cette méthode fonctionne, cependant, ce n’est pas la façon la plus économe (en terme de calcul) de créer des sons. En générale, les formes d’ondes musicales sont répétitives. Il est alors plus pratique de calculer les valeurs d’échantillons pour un seul cycle de l’onde, de les inscrire comme liste dans une mémoire, afin de les lire ensuite de manière répétitif. Une telle liste s’appelle une table d’onde (Wave-table).

Pour changer la fréquence de l’onde produit par une table d’onde, il suffit de changer la vitesse à laquelle on lit la liste de valeurs en sautant certains des échantillons (si on lit qu’un échantillon sur deux, on lira la table à double vitesse ; ce qui augmentera la fréquence par une octave).

Pour obtenir une onde sans bruit due aux erreurs d’échantillonnages, l’ordinateur applique une interpolation pour «  lisser  » les valeurs entre deux échantillons.

Dans max/mSP ou dans PD, on peut générer une table d’onde soit de façon algorithmique (max mSP- cycle PD- osc pour un onde sinusoïdal ou tabosc4 pour autre formes d’onde) soit dessiné par le biais d’une interface graphique ( PD - tabsoc4 ) soit on peut utiliser un petite portion de son enregistré ( mSP- cycle + buffer PD - tabosc4 + soundfiler).

Dans le patch suivant tabosc4 lit le contenu de l’array (nommé wavetable). La vitesse de lecture évolue de 70 hertz à 700 hertz et de retour à 70 hertz en 2000 msecs (2 seconds) grâce au premier objet line (enveloppe de fréquence), le deuxième objet line varie l’amplitude de 0 à 1 et de retour à 0 dans la même durée.


ESAAix - École supérieure d’art d’Aix-en-Provence - http://www.ecole-art-aix.fr