Études supérieures - Les enseignements - Plateforme Temps Réel - Atelier Hypermédia - Director / Shockwave -

director[02] = #configuration_simplifiée

Objectif
Nous commencerons par configurer l’environement pour une interface plus simple, ramenée à ses éléments et outils de base. Ce n’est pas grâve si vous ne comprennez rien de ces manipulations. Il s’agit juste de bien préparer le cadre, les pinceaux, le white spirit, etc..., avant d’attaquer la toile. Suivez les instructions une-à-une et tout ira bien.

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?
Les logiciels des grands constructeurs — microsoft, Adobe, macromedia — ont suivi la politique depuis plusieurs années de compléxifier de plus en plus leurs programmes en ajoutant à chaque mise-à-jour plus de fonctionnalités. En conséquence, les interfaces sont devenues de plus en plus complexes et visuellement maladroites. La seule exception à ce règle semble être Apple qui cherche, au contraire, à simplifier l’interface de leurs programmes, surtout ceux du grand public comme imovie, iTunes, ou Safari. Quant au logiciel qui nous intéresse, Director, il est actuellement à la version 10.1 — ce qui veut dire que macromedia a eu plusieurs occasions pour augementer les fonctionnalités du logiciel, et alourdir en conséquence son interface. Depuis Director 9.0 (a.k.a. Director mX), macromedia a introduit l’idée de pouvoir associer plusieurs fenêtres en une seule pour simplifier l’espace de travail. Ce procédé fait preuve de bonne volonté dans le problème de gonflement progessif des logiciels mais il a le désavantage de perdre encore plus le débutant qui a l’impression d’être devant un cockpit d’avion de chasse.

Fenêtres par default
Bien que la version 8 Director était lui-même une interface plus compliquée que celles de ses précédentes versions, Director 8 a l’avantage de séparer bien les fenêtres. Ceci nous permettra de mieux comprendre l’interaction entre les différents élements de Director, surtout les trois fenêtres les plus importantes : 1) la scène où le résultat final aura lieu, 2) la distribution qui contient tous les acteurs qui apparaîtront sur la scène, et 3) le scénario qui organise la position des acteurs actuellement sur la scène et leur ordre d’empilement en cas de superposition. Nous aurons l’occasion de revenir sur ces trois métaphores dans le prochain chapitre.

Choisissez Director 8 dans Fenêtre > jeux de panneaux > Director 8.

Préférences générales
Ensuite, nous allons régler les préférences du logiciel pour enlever plusieures élements redondants ou superflus. Ceci allégera l’interface et la rendra plus lisible. Toutes les préférences que nous modifierons se trouvent dans Director > Préférences.

Ouvrez Director > Préférences > Générales. Vérifiez que les Barres de défilement de la scène sont désactivtées. Les barres de défilement sont encombrants et donnent une idée fausse sur la maléabilité de la scène.

Ouvrez Director > Préférences > Scénario. Vérifiez que l’Aperçu du script est activé. Ceci vous permettra de modifier les comportements des objets sur la scène plus facilement.

Ouvrez Director > Préférences > Distribution. Vérifier que les modifications s’appliquent sur toutes les distributions. Choisissez miniatures pour le style d’affichage. Vérifiez que les Libellés indiquent le Numéro et le Nom des acteurs dans la distribution. N’oubliez pas de cliquer sur le bouton Enregistrer par défault avant de cliquer sur Ok.

Ouvrez Director > Préférences > Editeurs. La plupart de notre travail dans Director consistera à créer des objets, les placer sur la Scène, et les rendre autonomes (mobiles, aléatoires, interactifs) par le bias de programmes associés à chaque objet. Bizarrement, quand on clique dans la liste des programmes disposibles, macromedia a décidé d’ouvrir par défaut une deuxième fenêtre qui comporte elle-même une liste de programmes associés à l’objet. Tout cela est très compliqué et peut être simplifié en sélectionnant Behavior dans les préférences des Editeurs.

En cliquant ensuite sur modifier..., Director nous ouvre une deuxième fenêtre où on peut lui demander d’immédiatement ouvrir la Fenêtre Script chaque fois qu’on aura cliqué sur un des programmes associés aux objets.

Configuration de la fenêtre Scénario
Nous allons maintenant sortir des préférences et simplifier les autres parties de l’environement Director. Nous commençerons par la fenêtre du Scénario. Si le scénario n’est pas actuellement active, choissez Scénario dans le menu Fenêtre.

Il est important que cette fenêtre soit la fenêtre active pour la prochaine étape. Vous pouvez savoir si la fenêtre du Scénario est active en regardant les bulles rouge, jaune et verte en haut à gauche de la fenêtre. Si elles sont colorées, vous pouvez continuer, sinon resélectionnez Scénario dans le menu Fenêtre.

Avec la fenêtre du Scénario en premier plan et active, vous allez maintenant voir apparaître, dans le menu Affichage l’option Barre d’outils image-objet. Vérifiez que cette option est cochée, comme dans l’illustration suivante. Si vous ne voyez pas cette option, vérifiez bien que le Scénario est non seulement active mais que la barre bleue est déployée comme souligné dans l’illustration. Si le scénario n’est pas active et déployé, l’option Barre d’outils image-objet disparaît dans le menu Affichage.

Vous devrez ensuite voir une fenêtre Scénario qui ressemble à ceci.

Configuration des Images-objets
Dans Director les objets sur la Scène s’appellent des Sprites, traduit par macromedia comme Image-objet. Nous reviendrons sur les confusions de cette traduction, mais pour l’instant nous allons simplifier l’affichage des Sprites. Allez dans le menu Affichage > Infos d’Image-objet sur la scène et vérifiez que les Infos et les Trajectoires sont décochés comme souligné dans l’illustration suivante.

Barre d’outils
Il est plus simple pour les débutants d’avoir une barre d’outils ouverte en permanence où nous pouvons voir si notre animation est en marche ou arrêté, avoir accès aux fenêtres essentielles comme celle du Scénario, de la Scène ou de la Distribution. Allez dans le menu Fenêtre et vérifiez que la Barre d’outils est cochée.

Sauvegarder la disposition
Une fois que nous avons trouvé la disposition des fenêtres qui nous intéresse, nous pouvons la sauvegarder en retournant dans le menu Fenêtre > Jeux de panneaux > Enregistrer la disposition des panneaux....

Créer le boucle infini
On pourrait utiliser Director pour faire des dessins animés linéaires, mais ce n’est pas ce qu’il fait de mieux (même s’il a été conçu au départ à ce fin). Il existe d’autres logiciels qui seraient mieux adaptés pour ce genre de travail. Ce qu’on veut vraiment faire quand on travaille dans Director c’est créer des animation interactives, évolutives. Pour ce faire, il faut activer le bouclage infini. Votre animation tournera ensuite à l’infini — au moins jusqu’à l’extinction de l’animation ou de l’ordinateur — créant une toute autre temporalité pour l’image par rapport au cinéma ou la vidéo.

Il y a plusieures façons de créer des boucles infinis : des bonnes, des moins bonnes, et des mauvaises. La bonne façon serait de faire le boucle nous même, en utilisant la programmation. La mauvaise façon est de laisser le logiciel le faire à notre place en cliquant dans une case. Je vais vous montrer la mauvaise façon, sachant qu’elle est mauvaise mais plus simple à l’apprentissage. Parfois être paresseux à l’avantage de focaliser nos objectifs sur l’essentiel. Ouvrez le Tableau de commande, que vous trouverez dans Fenêtre > Tableau de commande.

Ensuite, dans le Tableau de commande vérifiez que le bouton Lecture en boucle soit activé comme dans l’illustration suivante.

Ceci nous permettra d’avoir un bouclage infini pendant la création de notre animation dans Director. Nous allons maintenant vérifier que notre animation se bouclera automatiquement quand nous l’aurons placée sur une page web, sur un CD-Rom, ou dans une installation. Ouvez fichier > Paramètres de publication.

Dans la fenêtre des Paramètres de publication ouvrez la rubrique fichiers et vérifiez que boucle est coché. Cliquez sur Ok.


ESAAix - École supérieure d’art d’Aix-en-Provence - http://www.ecole-art-aix.fr