Étudiants - Archives des années précédentes - 2009/10 - 1° année (2009/10) - MÉMOIRES - CHORT Manon - TRAVAIL PERSONNEL -

*écrits*

AEROPORT

Abadonnée sur un banc

Se laisser fondre dans l’alentour sans forme.

Plus de consistance personnelle,

Le magma sonore coule comme une lave brûlante,

il fait fondre mon son.

Je n’ai plus de son à moi.

TRACES SALINES

J’entends la cacophonie,

La cacophonie des gouttelettes

qui laisseront des traces salines

que vous lécherez sur vos avant-bras.

Comme à la recherche d’un goût salé,

Je suis comme à la recherche

D’un goût d’avant-bras

Qui seraient sortis des vagues.

Le goût des gouttelettes salées.

NON.

Ou Alors,

J’entends le bruit de tes pas qui s’éloignent.

Le bruit des pas qui s’éloignent,

qui s’éloignent.

Alors que grandit cette idée.

JE VOUDRAIS
mAIS EN FAIT, NON.

Je voudrais

mais en fait, non.

Croire, croire

mordre dans la tartine du matin.

Les rideaux se lèvent,

Je voudrais

mais en fait, non.

mes yeux traversent la fenêtre.

Je voudrais, Je veux.

J’essaye encore.

mes poumons se soulèvent, me portent dehors.

Je voudrais, je veux

Croire,

Croire en la tartine du matin.

Word - 95 ko
QUELQUES EMBRUNS D’UN FAUX SOUVENIR
recueil de textes

ESAAix - École supérieure d’art d’Aix-en-Provence - http://www.ecole-art-aix.fr